« WIGNA LAM du Nahouri » pour la pérennité à Po

Le projet sahel road safety initiative tire vers sa fin, c’est notamment dans un tel contexte qu’une équipe de la FOSEC a animé un atelier bilan et de restitution le 19 juin 2021 à la salle des fêtes de la Mairie de Pô. Il s’est agi de faire un rappel du processus participatif de mise en œuvre du projet, de présenter la synthèse des activités implémentées, les acquis, les défis ainsi que les perspectives de l’après projet. A cette session étaient présents les membres du cadre de concertation, ceux du comité local de suivi, des autorités administratives, coutumières et religieuses, militaires et para-militaires. La fin de la session a été marquée par l’annonce de la mutation du comité local de suivi en une association héritière du projet et dénommée « … ».

La cérémonie d’ouverture de l’atelier était placée sous la présidence du Haut-Commissaire de la Province du Nahouri. Après cette cérémonie, ce fut le déroulement de l’agenda. D’abord, la présentation de l’objectif de la rencontre et d’un bref rappel sur la démarche participative adoptée dans la mise en œuvre du projet, démarche ayant favorisé non seulement l’adhésion de la population au projet, mais aussi son implication effective dans sa mise en œuvre. Ensuite, interviennent successivement la présentation de la synthèse des résultats du projet, des acquis, des défis ainsi que les perspectives pour assurer la continuité dudit projet. Après, intervient le temps des échanges avec les participants sur comment réussir la durabilité. Enfin, ce fut l’annonce de la création d’une association héritière du projet parce que ses membres sont ceux de l’ancien comité local de suivi et quelques-uns du cadre de concertation. Cette association dénommée «WIGNA LAM du Nahouri  » d’une envergure provinciale, est chargée d’assurer la pérennité du projet, avec le concours de tous les acteurs locaux. L’objectif global de cette association est de mobiliser la population pour une participation citoyenne à la production d’une vie paisible dans la province du Nahouri. La présentation des membres de ladite association ainsi que son bureau exécutif, mit fin à la session consacrée au bilan du projet SRSI à Pô. Ils ont reçu les encouragements et les félicitations de tous les membres du cadre de concertation.

Le bilan du projet « Initiative pour la Sécurité Routière au Sahel » a pu être présenté aux membres du cadre de concertation et à d’autres invités d’honneur en la circonstance. Même si les participants dans leur ensemble ont déploré la fin du projet, ils ont à travers quelques voix salué sa mise en œuvre à travers les acquis engrangés. Bien qu’il soit trop tôt de parler de son impact véritable, beaucoup de participants estiment quand même que les activités réalisées dans le cadre de sa mise en œuvre ont permis d’amorcer déjà un début de changements positifs des comportements et attitudes aussi bien chez les FDS que chez les populations vis-à-vis des FDS. Ces acquis sont estimés importants parce qu’ils posent les bases de la collaboration entre FDS et civils en vue de mieux lutter contre les différentes formes d’insécurité et singulièrement l’insécurité routière.


Publié

dans

par

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *